La Maison


Cela fait maintenant 3 ans que maman m’a confié Laingo, elle m’en a toujours parlé comme d’une personne à part entière et désormais je la comprends. Elle a créé cette marque en partant de rien, lui a donné son temps, son énergie, sa passion et aussi mon nom. Ce qui me plait chez Laingo c’est son histoire qui s’entrecoupe avec la mienne, on a grandi ensemble sur les marchés, dès mon plus jeune âge, jusqu’à aujourd’hui.

Ma mère ne m’a pas juste transmis son entreprise, elle a fait naître en moi une passion pour l’univers du liberty, de la broderie, des jolies matières et des couleurs. « Made with love » a pris tout son sens à mes yeux il y a trois ans car chaque collection, chaque création, chaque broderie, chaque pompon est conçu pour vous et vos bouts de chou en cherchant à répondre à vos besoins tout en restant fidèle à nos valeurs afin de toujours vous proposer ce qu’il y a de mieux pour le plaisir des yeux et du cœur.   

26 ans déjà, le saviez-vous ?

Quand ma mère me parle des débuts de Laingo c’est toujours avec de l’émotion dans sa voix. C’était son rêve de petite fille et elle lui a donné vie. Orpheline à l’âge de dix ans elle s’est mis à coudre des vêtements pour elle et sa sœur.

« Quand j’y pense il y avait des robes immettables ! [rires] »

En arrivant en France, en région bordelaise, maman a fait ses débuts à la foire de Bordeaux et, de fil en aiguille, a fait sa place sur les marchés du bassin d’Arcachon.

« Mon premier marché c’était à Arès, j’ai acheté une R18 familiale pour mettre les enfants deux valises de marchandise, une vielle porte de cuisine en guise de table et deux tréteaux, à la fin du marché on avait récolté 200 Franc c’était pas grand-chose mais Laingo était lancé.  »

Un quart de siècle plus tard, je perdure la tradition de maman sur le marché du Ferret chaque semaine et j’espère pour beaucoup d’année encore.

Quoi de prévu pour demain ?

Dans l’avenir j’envisage de me déplacer à votre rencontre, pourquoi pas commencer par Paris ? Je sais que vous êtes nombreuses à venir de la région parisienne, ce serait donc l’occasion de me rapprocher de vous en ouvrant mon premier magasin éphémère afin d’offrir l’opportunité à celles et ceux qui ne nous connaissent pas encore de nous découvrir et de revenir pour ceux qui nous auraient seulement croisés sur le marché du Cap Ferret.

Le lancement de la collection homme est aussi à prévoir pour la saison estivale, n’hésitez pas à venir nous donner votre avis sur nos premières pièces homme sur l’e-shop et sur le marché Ferret-capien. Parce que nous sommes fidèles à nos racines, nous serons évidemment toujours présents durant tout l’été sur le marché du Ferret, du 17 juin au 16 septembre. De passage dans la région ? N’hésitez pas à passer nous voir, nous serons ravies de vous accueillir sur notre stand.

Si vous souhaitez nous voir de passage dans votre ville, n’hésitez pas à nous écrire un petit mot en commentaire.
Au plaisir de vous lire,
Laingo.